A la une

La restauration du moulin - Renevezin ar vilin

Le premier document mentionnant la présence d'un moulin au Moulin-Blanc et à Pontegan date de 1432. A certaines périodes de leur histoire tous deux relevaient du seigneur de Kernault en Mellac. Le présent moulin, devenu en 1925 propriété des Papeteries de Mauduit, a cessé toute activité en 1960. Laissé à l'abandon sa dislocation était inéluctable. La commune a acquis en 2009 l'ensemble du domaine du Moulin Blanc. Elle a refusé  la disparition d'un tel patrimoine et décidé sa restauration.

C'est une opération  qui s'effectue dans un cadre strictement défini par les lois sur l'eau et sur l'environnement et sous la conduite de Paul QUINIO architecte .

Il a fallu préalablement consolider la berge de l'Isole en amont rive droite. L'Entreprise LE FER a accédé en juin 2016 avec sa pelle à chenille dans le cours de la rivière, plaçant les pierres de 1500 kgs, au total 300 tonnes.

Une vanne provisoire a ainsi pu être placée par les Amis du Moulin fermant le canal d'amenée lui permettant de retrouver sa configuration séculaire pour accueillir la roue du moulin. La brèche de 5 m 30 que l'on voit dans le déversoir permet la continuité écologique imposée par la loi pour la libre circulation des poissons et des sédiments.

La roue du moulin, construite par les élèves du Lycée Tabarly de Chateauroux – Etablissement Régional d'Education Adaptée – encadrés par Michel THEVOT a été posée le 14 juin et a fonctionné avec succès. Un dispositif de sécurité bloque son mouvement.

Wp 20160616 10 32 20 pro 1

La reconstruction de l'ensemble en moulin de démonstration (moulin doté de toutes les fonctions d'un moulin agencées à des fins pédagogiques et ouvert aux groupes et scolaires) va faire l'objet d'études en 2017 dans le cadre des procédures d'autorisation par les Administrations de l'Etat.

Henri MILLOUR, propriétaire du moulin de Saint Jean à Mellac jusqu'en 2012, aujourd'hui décédé, avait fait don à la commune d'une riche collection des éléments de son musée molinologique. Elle trouvera une juste place dans cette restauration.

L'Etat, la Région, le Département du Finistère, la Communauté de communes et des mécènes viendront seconder les efforts de la commune de Mellac. Et nous n'oublions pas nos bataillons de bénévoles qui sauvegardent et entretiennent ces espaces.